comment 1

Ocracoke et les  »Outerbanks »

Lorsque nous avons quitté Virginia Beach, il venait de tomber beaucoup, beaucoup de pluie. Je n’avais pas réalisé combien d’eau jusqu’à ce que nous prenions la route des  »Outerbanks » en Caroline du Nord.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est une série d’îles le long de la côte, toutes de sables. Nous avons roulé sur une toute petite route au milieu des dunes presque toute la journée au travers d’un parc national. Il qui était supposé être fermé à cause du  »shutdown », mais puisque c’est la seule route qui connecte l’île d’Ocracoke à la terre ferme; ils ont dû la laisser ouverte! Une chance pour nous! C’était vraiment magnifique et effrayant à la fois. Des milliers d’oiseaux, des dunes à perte de vue, des grosses vagues, de l’eau des deux côtés de la route et parfois même de l’eau sur la route…pas juste un deux pouces…beaucoup d’eau sur la route genre un pied et demi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est au tout début de cette route, tout près de Kitty Hawk, que les frères Wright ont réussi le premier vol d’avion. Monsieur Suprise voulait absolument qu’on s’arrête voir l’endroit…mais puisque c’est un National Memorial durant le shutdown nous avons fait face à cette affiche. C’est la première fois du voyage que ça nous embêtait un peu.

Tant pis; on continue notre route. Direction Hatteras pour le traversier qui allait nous amener à Ocracoke. Une minuscule île avec des arbres magnifiques, où l’on peut tout visiter à pied. On y est resté cinq jours dans un camping au coeur du village. Lorsqu’on est arrivé, ils avaient reçu six pouces de pluie le jour d’avant. Imaginez-vous les trous d’eau sur une île quasi au niveau de la mer!!! Les gens dans ce coin du monde bâtissent leurs maisons vraiment haut…justement pour ne pas être inondés à chaque fois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’étais un peu découragée, mais je me suis vite laissée charmer par l’air salé, les magnifiques arbres, les petits cafés, les histoires de pirates et les gens au sourire facile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y avait également des chevaux…des  »wild ponies »…pas si wild que ça si on me demande à moi, car ils étaient dans un parc national avec des clôtures!!! Tout de même, ils n’ont jamais été dressés. Historiquement, ces chevaux ont été délaissés par des bateaux. Les capitaines après avoir endommagé la coque de leurs bateaux sur les récifs de la région voulaient alléger leur cargaison afin de retourner en Europe.  Ces chevaux sont alors demeurés sur l’île, en liberté, jusque dans les années soixante.photo (3) C’était devenu trop dangereux avec les voitures. Ils étaient superbes, mais j’aurais bien aimé leur enlever les  »pipiques » dans leurs crinières. Les scouts d’Ocracoke sont les seuls au monde à déjà avoir eu une équipe à cheval. Miss Chouette en a profité pour s’entraîner un peu…

1 Comment so far

  1. Isabelle

    C’est quoi ces « pipiques »? Ils ont l’air embêtants! Dalia s’ait s’assoir toute seule deja?! Elle avance a grands pas!!
    Manon…c’est quand que tu reviens ton tour du monde? On veut te voir par iciiii, lol
    Bisous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s