comments 2

Direction soleil levant (3/3)

Voici la troisième et dernière partie qui raconte l’histoire de comment la van est entrée dans notre vie. Dans quelques jours je vous donne des nouvelles des réparations et du grand nettoyage de la van qui se passen en ce moment en vue du grand départ.

Monsieur Surprise avait planifié faire le voyage de retour avec la van en 4 jours. Un peu exagéré si on me demande à moi; c’est plus de 4000km cette histoire.  Après la rencontre avec le vendeur, photo (15)les vérifications de l’essentiel avec la van et l’achat officiel; il dût retourner à l’aréoport chercher ses bagages, égarés plus tôt par la compagnie aérienne. Le petit détour fut un succès. Confiant, il commence son long chemin du retour. Les kilomètres défilent et les surprises se multiplient.. Il réalise qu’il y a quelques problèmes avec la van. Au premier plein d’essence, il fait le plein mais le  »gage » dit que le réservoir est encore vide!  Peu de temps après, il réalise que le spedometer ne fonctionne pas non plus…ni le wishy-washy. Il commençe son ascension des montagnes en soirée…les lumières du dash ne fonctionnent pas non plus; mais à quoi ça sert si rien dans le dash fonctionne! Il dormit en altitude…pas une bonne idée quand on gèle déjà dehors! Disons que le lendemain en plus d’aller au garage, il s’est acheté une couverture pour mettre en plus de son sleeping bag!

De mon côté, après un belle nuit de sommeil sans trop d’acrobaties dans ma bedaine qui me réveillent, je commence ma journée; excitée à l’idée d’avoir des nouvelles. Peu de temps après midi le téléphone sonne.  »Yeah, it’s the mecanic, your van here needs a little more work then just the oil change…Could I speak to Jeanne-Frank? » Well you see, he’s not here but he must not be too far from your garage…  Mais que se passe-t-il? Est-ce que ce mécanicien de Spokane réalise que je suis à l’autre bout du monde, pas du tout! La van est chez le mécanicien et Monsieur Suprise lui il est où? » J’ai appris plus tard qu’il déjeunait de l’autre côté de la rue.photo (16)

Après les montagnes, Monsieur Surprise a roulé, roulé, roulé toute la journée…il conduisait de 13 à 17 heures par jour pour pouvoir passer les douanes à temps pour Noël. Il traverse les badlands, les plaines, passe par The enchanted highway et traverse le Minnesota

photo (8)

Pas encore arrivé au bout de ses peines, il fait face à un blizzard au Wisconsin, juste comme il arrivait de nouveau dans les montagnes. Plus il montait en altitude, plus la tempête fesait rage, moins il y avait d’autres voitures sur la route. Le nuit tomba. Il avait l’intention de rouler toute la nuit mais sa motivation fondait à vue d’oeil avec toute cette neige. L’autoroute n’était pas déblayée et un brin de peur s’installa. Tout d’un coup, il aperçoit une charrue, ouf il va la suivre….pour quelques kilomètres avant qu’elle ne fasse un u-turn pour nettoyer l’autre côté de l’autoroute! Encore une fois, seul sur la route. Maintenant il y a tellement de neige que les sorties d’autoroutes sont trop enneigées et inpratiquables! En plus, il ne voit même plus ce que les pancartes disent. Il pense à son ami qui lui avait suggérer de ne pas prendre un GPS parce que ça allais être plus le fun, en sacrant un peu et continue sa route. Il accélère un brin pour monter une autre côte et ne pas glisser, avec cette manoeuvre il rattrappe un 18 roues. Yessss. Il va le suivre. Mais dès qu’il arrive derrière il réalise que le camion va vraiment plus lentement que lui. Il ralentit mais les fesses de la van commence à faire des S. Monsieur Surprise a chaud. Ça descends un peu…une sortie! Il décide de jouer le tout pour le tout; malgré la neige, il tente de prendre la sortie. Il se dit qu’avec la descente ça va l’aider à pas rester pris. Il réussit à prendre la sortie, il y a personne, au bout, un stop, tant pis, ne pas perdre le momentum, il tourne vers la station de gas et s’arrête finalement pour quelques heures de sommeil en laissant passer le gros de la tempête. Il stationne. Il y en a d’autres qui ont eu la même idée. Une petite auto avec 5 gars entassés patientent en essayant de dormir à côté de lui. Il quitte le siège du conducteur, ouvre son lit et ferme les rideaux. En se couchant il entend:  »Did you see that guy? I think he’s sleeping in there! » Aux premiers rayons de soleil, Monsieur Surprise reprends la route et aperçoit cinq 18 roues dans le ditch. C’est fou, une chance qu’il avait arrêté.

Il arrive finalement à la frontière Canada/États-Unis au dernier moment possible avant que les douanes ferment pour les fêtes! Tout est en ordre! Maintenant à Sarnia en Ontario, il roule dans une tempète de neige (celle que nous a amener le blizzard qu’il venait de traverser) jusqu’à Toronto. Tout à coup…il pogne un flat! Merci à CAA pour leur excellent service, grâce auquel il a pu reprendre la route pronto.

Il est arrivé à la maison au milieu de la nuit vendredi après 6 jours de péripéties, un peu  »raquer » mais très fier de lui  avec les yeux brillants d’un enfant qui vient de reçevoir le meilleur jouet!

Classé dans:L'achat

About the Author

Publié par

Artiste écolo. Une franco. Amoureuse de la vie; malgré ses défis. Maman de tout-petits et épouse d'un Grand.

2 Comments

  1. Anna

    Si jamais j’ai une voiture à aller chercher au État je ferai bien confiance à M. Surprise. Bravo pour son courage.
    Anna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s